Ecole St Joseph

Châteauneuf sur Sarthe

17 septembre 2020: problème technique résolu , vous pouvez de nouveau nous joindre au 02 41 69 84 01

Les circulaires de la rentrée 2020 sont accessibles sur la page " infos pratiques"

cliquer sur "documents à télécharger".

Vendredi 3 juillet, nous nous sommes réunis pour clore cette année particulière et dire au revoir aux élèves de CM2 qui nous quittent pour le collège! Bel été à tous! Nous nous retrouverons le 1er septembre.

A partir du 22 juin, tous les élèves ont repris le chemin de leurs classes, dans le respect du protocole sanitaire imposé. La cantine scolaire a rouvert.

Mais tout cela s'est fait dans le respect des gestes barrière et de la distanciation physique en toutes circonstances.

En janvier : j'aime la galette!

Les élèves de la classe de CE2-CM1 ont préparé la lecture et lu le texte du conte "J'aime la galette, savez-vous comment?" dont les illustrations étaient projetées sur grand écran aux élèves de la classe TPS-PS-MS . Les plus jeunes ont apprécié de venir dans la classe des grands et les plus âgés ont pris plaisir à lire à voix haute. D'autres projets sont envisagés...

"Noël: osons aimer davantage!"

Concours de couronnes

325 couronnes collectées et assemblées.

La classe gagnante est celle de CE1/CE2: 62 couronnes différentes. Bravo!

Après l'annonce des résultats, nous avons partagé des galettes. Miam! et encore des couronnes!


Classe découverte au Pouliguen:

  • septembre 2019


Mardi 18 juin 2019, 126 élèves provenant de plusieurs classes des écoles privées du secteur (St Joseph de Châteauneuf, Notre Dame de Tiercé et Jeanne d’Arc de St Sylvain ) étaient réunis en Congrès de jeunes chercheurs à st Sylvain d’Anjou.

Le matin, dans l’amphi prêté par le groupe scolaire st Aubin de la Salle, ils ont présenté les résultats du défi commun : Réaliser un avion en papier (feuille A4) qui vole le plus loin possible. Pour cela, deux élèves de chacune des classes sont venus relater les hypothèses envisagées, les expériences menées et les constats. Ensuite, un débat s’est engagé sur le sujet.

Puis, M Mauboussin du lycée de st Aubin de la Salle est venu nous présenter deux robots : Nao et Pepper. Les élèves étaient sous le charme des prouesses de ces robots humanoïdes et ont posé beaucoup de questions à l’enseignant.

Pendant l’après-midi, chacun a expliqué la démarche de résolution du défi de sa classe : « Réaliser une maquette de catapulte », «Réaliser la maquette d’un ascenseur», « Réaliser la maquette d’un manège», « Construire un véhicule qui se déplace le plus loin possible à la force du vent » . Même si l’objectif reste la résolution des défis, le plus important est la démarche : se poser des questions, vérifier par des expériences et progresser grâce aux réussites et échecs. Les élèves ont d’ailleurs compris que cette démarche pouvait être appliquée à bien d’autres situations pas uniquement scientifiques .

Dans un second temps, ils ont rencontré l’adjudant Lecru de la brigade de Durtal. Celui-ci a patiemment répondu à leurs questions et leur a expliqué sa démarche de chercheur au quotidien : les enquêtes policières. Ils ont découvert un professionnel, son métier, ce qui a motivé le choix de celui-ci, ses difficultés et ses réussites. Certains ont même découvert un métier qui pourrait leur convenir.

En fin d’après-midi, chaque classe a reçu son brevet de jeune chercheur rejoignant ainsi les 4 796 élèves des classes de l’enseignement catholique des départements Maine et Loire, Vendée et Morbihan, qui ont participé au congrès des jeunes chercheurs 2019 sur le thème du mouvement et ont reçu des crayons de couleur offerts par l’UDAPEL (association de parents d’élèves) qui soutient la démarche des Congrès.

Bol de riz

Avant les vacances de Pâques 2019, les élèves de l'école ont rencontré la maman de Maxime, un petit garçon atteint du syndrome d'Angelman. Elle leur a expliqué ce qu'il vivait et a répondu à toutes leurs questions. Ils ont ensuite participé par un don ou en mangeant un bol de riz à la place du menu cantine habituel à une collecte pour l'AFSA (Association Française du Syndrome d'Angelman).

Nous avons transmis 511,50€ à l'association.

Toutes les écoles et le collège privés du réseau ont participé et c'est un chèque de 4 470,12€ qui a été transmis à l'AFSA. La maman de Maxime nous a remercié et a précisé que, grâce à ce don, les chercheurs allaient pouvoir poursuivre leurs recherches. Merci à tous !